Dans les forêts et les maquis du Roussillon, les arbres en grande détresse climatique


Selon l’observatoire forestier installé vingt ans dans la forêt remarquable de la Massane, au-dessus d’Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales), le taux de mortalité des arbres à bondi de 25 % en 2022.

« C’est une augmentation exceptionnelle, considérable. Le taux de mortalité moyen des hêtres sur ces dernières années est de 1,5 %. Ou selon les premières estimations sur 2022, il explose à 2 %. C’est le taux de dépérissement supplémentaire observé par rapport à une année moyenne, ce qui est extrêmement important. Il s’agit probablement de l’effet cumulé des sécheresses de 2021 puis de 2022. Les conséquences de cet épisode vont être mesurées progressivement en 2023 et 2024 », explique Diane Sorel, chargée de mission à la réserve naturelle nationale de la Massane, qui surveille comme le lait sur le feu l’évolution de cette forêt non exploitée par l’homme depuis 1885.

Dans cette réserve naturelle nationale classée au patrimoine de l'Unesco, les arbres pour résister à l'aridité pratiquent la chute de cime.  Ils abandonnent quelques branches, pour survivre.  RNN Massane D. Sorel
Dans cette réserve naturelle nationale classée au patrimoine de l’Unesco, les arbres pour résister à l’aridité pratiquent la chute de cime. Ils abandonnent quelques branches, pour survivre. RNN Massane D. Sorel

Il faut dire qu’en 2022, la pluviométrie a chuté de manière conséquente dans cette vaste vallée forestière perchée en altitude relative (600/700 mètres), à 4 km à vol d’oiseau de la Méditerranée. Or nous sommes là à l’extrême limite de l’aire de répartition de l’hêtre, car le climat méditerranéen est trop chaud. Selon les données fournies par l’observatoire forestier, le cumul des pluies de 2022, ne dépasse pas les 500 mm, soit un déficit hydrique important (900 à 1 000 mm en année moyenne).

Raréfier la fréquentation dans le sanctuaire

« Déjà, avant même les données chiffrées, ce que l’on observe dans cette forêt, c’est la réaction immédiate des arbres pour s’adapter à cette situation exceptionnelle difficile voire hostile. C’est la descente des cimes. Au lieu de mourir ou de prendre ce risque, l’arbre décide d’abandonner une branche ou deux pour ainsi diminuer ses besoins, résister et s’adapter en temps réel. En 2022, c’est ce que nous avons constaté. Ce sont les effets immédiats de la sécheresse. Mais il y a aussi les effets à moyen ou à long terme que l’on peut mesurer sur cinq à dix ans », poursuit Diane Sorel.

L’observatoire pilote un plan d’adaptation au changement climatique, au sein du programme européen Life, baptisé « Nature Adapt’ ». Il préconise la raréfaction de la fréquentation dans le sanctuaire en stoppant les activités de pâturages, et autour du sanctuaire en limitant la fréquentation des visiteurs sur les sentiers périphériques. Car, en période de forte chaleur, l’érosion sur les chemins est encore plus importante.

Enfin, tout n’est pas noir dans ce panorama de l’année 2022. Car la disparition des arbres anciens est aussi de nature à ouvrir des puits de lumières sur des jeunes pousses qui peuvent se nourrir de la décomposition des troncs alimentant le système écoforestier. « En zone périphérique, on constate un dépérissement des feuillages de la forêt méditerranéenne typique, de maquis et de garrigue. Mais ces plantes sont adaptées à un climat sec. Elles savent lutter. La crainte, elle peut être pour la faune avec la raréfaction de ses ressources alimentaires, notamment pour les oiseaux et les insectes », ajoute encore Diane Sorel.



Source link

En bref

Dans les forêts et les maquis du Roussillon, les arbres en grande détresse climatique

Selon l’observatoire forestier installé vingt ans dans la forêt remarquable de la Massane, au-dessus d’Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales), le taux de mortalité des arbres à bondi de 25 % en 2022. « C’est une augmentation exceptionnelle, considérable. Le taux de mortalité moyen des hêtres sur ces dernières années est de 1,5 %. Ou selon les premières estimations …

Dans les forêts et les maquis du Roussillon, les arbres en grande détresse climatique Lire la suite »

Abonnez vous

Recevez les dernières actualités dans votre boite mail.

You have been successfully Subscribed! Ops! Something went wrong, please try again.