«J’ai eu la baraka toute ma carrière militaire»


L’adjudant-chef Jacques Grisolet à Saint-Mandé, en octobre 2022. Blessé à deux reprises, en Indochine et en Algérie, ce vétéran a été élevé en 2020 à la dignité de Grand Officier de la Légion d’Honneur. Amélie Com

TÉMOIGNAGE – Né en 1928, l’ancien combattant est passé des rizières de l’Indochine à l’Algérie. Il se souvient, pour Le Figarode son déploiement dans la péninsule coréenne en 1951 et de sa participation à la bataille de Crèvecoeur, dont l’on célèbre le 71e anniversaire.

La salle des fêtes de la mairie de Saint-Mandé (94) paraît s’être transformée, l’espace de quelques minutes, en un camp de base impromptu entre Paris et le bois de Vincennes. L’allure inflexible, le regard gourmand, Jacques Grisolet reçoit, aux milieux d’anciens camarades, avec presque toute la pompe d’une revue militaire. L’attirail d’insignes, de médailles et de plaques bardées sur sa poitrine indique que l’adjudant-chef de 94 ans en a vu d’autres. L’insigne d’épaule à coiffe amérindienne et la cravate floquée à l’emblème de l’ONU suffisent à alerter un œil averti : voilà un ancien de la Guerre de Corée.

Seule une trentaine d’anciens combattants subsistaient, selon l’Association nationale des Anciens et Amis des Forces françaises de l’ONU et du régiment de Corée, des 3400 Français engagés dans le conflit qui embrasa la péninsule coréenne de 1951 à 1953. Et rares sont les occasions, en France, de s’en rappeler. Aucun équivalent commémoratif de Verdun, d’Omaha Beach ou des Aurès ne…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 85% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ? Connectez-vous



Source link

En bref

«J’ai eu la baraka toute ma carrière militaire»

Par Simon Cherner Publié le 29/10/2022 à 08:00, Mis à jour le 29/10/2022 à 11:02 L’adjudant-chef Jacques Grisolet à Saint-Mandé, en octobre 2022. Blessé à deux reprises, en Indochine et en Algérie, ce vétéran a été élevé en 2020 à la dignité de Grand Officier de la Légion d’Honneur. Amélie Com TÉMOIGNAGE – Né en …

«J’ai eu la baraka toute ma carrière militaire» Lire la suite »

Abonnez vous

Recevez les dernières actualités dans votre boite mail.

You have been successfully Subscribed! Ops! Something went wrong, please try again.