Les salaires des patrons de plus en plus soumis à des critères climatiques

Pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, de plus en plus de dirigeants de grands groupes sont rémunérés en fonction d’objectifs climatiques. Cette évolution concerne 95 % des sociétés du CAC 40 et 80 % des patrons du SBF 120, selon un rapport de l’Institut français des administrateurs.

En bref

Les salaires des patrons de plus en plus soumis à des critères climatiques

Pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, de plus en plus de dirigeants de grands groupes sont rémunérés en fonction d’objectifs climatiques. Cette évolution concerne 95 % des sociétés du CAC 40 et 80 % des patrons du SBF 120, selon un rapport de l’Institut français des administrateurs.

Abonnez vous

Recevez les dernières actualités dans votre boite mail.

You have been successfully Subscribed! Ops! Something went wrong, please try again.