Marchés de Noël : quelques conseils pour bien acheter


Attention aux recettes dites « traditionnelles »

Si une douce odeur de pain d’épices ou de nougat vous pousse vers un chalet sur lequel apparaît l’inscription « recette traditionnelle », caractérise-vous de la réalité de cette mention. Soyez, par exemple, attentif à quelques indices (emballages, cartons, conserves…) qui peuvent laisser planer un doute sur l’origine des produits proposés et/ou leur mode de fabrication. Cette pratique vantant une fausse « authenticité » s’apparente à une pratique commerciale trompeuse (art. L. 121-2 du code de la consommation).

L’indication de l’origine est, d’ailleurs, obligatoire pour certains produits (miel, huile d’olive…). Pour les autres aliments, elle le devient seulement si son omission est de nature à créer une confusion dans l’esprit de l’acheteur concernant l’origine ou la provenance réelle de la denrée alimentaire.

Vigilance avec les décorations de Noël « fabriquées en France »

Vous avez envie de renouveler vos décorations pour les fêtes. Vous avez craqué pour des guirlandes électriques, des bougies… Vous souhaitez ensuite vous tourner vers les fabricants locaux et privilégier les produits artisanaux ?

Sachez que l’apposition de la mention « fabriqué en France » ou « Made in France » sur une marchandise non alimentaire importée ou commercialisée au sein de l’Union européenne est facultative.

Maïs, dès qu’un professionnel utilise cette mention, il doit le faire dans le respect de la réglementation spécifique sous peine de sanctions imposées pour les pratiques commerciales trompeuses. De même, l’utilisation trompeuse de marques, de signes (tels qu’une cocarde tricolore) ou d’une indication quelconque de nature laisser croire à une origine différente de l’origine réelle, relève du même délit.

Je souhaite rendre mon achat, que puis-je faire ?

Vous êtes finalement déçu des achats réalisés sur un marché de Noël ?

Au cas où vous souhaiteriez faire machine arrière, attention, vous ne pourriez pas d’aucun droit de rétractation. Au mieux, une reprise avec remboursement en accord avec le commerçant.

En revanche, selon l’article L.121-97 du code de la consommation, l’exposant doit informer ses clients consommateurs de l’absence de droit de rétractation par le biais d’une pancarte. Ces supports doivent : « Le consommateur ne bénéficie pas d’un droit de rétractation pour un achat effectué dans une foire ou dans un salon ». En cas de manquement à ces obligations, le vendeur est passible d’une amende.



Source link

En bref

Marchés de Noël : quelques conseils pour bien acheter

Attention aux recettes dites « traditionnelles » Si une douce odeur de pain d’épices ou de nougat vous pousse vers un chalet sur lequel apparaît l’inscription « recette traditionnelle », caractérise-vous de la réalité de cette mention. Soyez, par exemple, attentif à quelques indices (emballages, cartons, conserves…) qui peuvent laisser planer un doute sur l’origine …

Marchés de Noël : quelques conseils pour bien acheter Lire la suite »

Abonnez vous

Recevez les dernières actualités dans votre boite mail.

You have been successfully Subscribed! Ops! Something went wrong, please try again.