Procès du marché du Val Fourré à Mantes-la-Jolie… Le jugement mis en délibéré au 16 janvier


Le jugement du procès du marché du Val Fourré de Mantes-la-Jolie (Yvelines) a été mis en délibéré le 16 janvier prochain. Des peines de prison ferme ont été requises, jeudi au tribunal de Versailles, contre sept des huit hommes jugés dans une affaire de racket d’ampleur sur l’un des plus importants marchés franciliens.

De dix-huit mois à cinq ans d’emprisonnement ont été demandés, notamment pour extorsion, contre trois anciens placiers et un ex-chargé de la sécurité sur ce marché du quartier populaire du Val Fourré.

« Ce procès est celui de la pauvreté des banlieues »

Pour la procureure, « ce procès est celui de la pauvreté des banlieues ». « A quelques kilomètres de Paris, de Versailles, il y a le quartier du Val Fourré, qui représente l’échec de la politique de la ville », estime la procureure Pamela Tabardel, évoquant une « absence d’infrastructures » et « de mixité sociale » dans ce quartier où vivent plus de 20 000 personnes.

« Tous les prévenus » en sont issus, rappelle la procureure. Ces hommes, aujourd’hui âgés de 32 à 44 ans, « s’en sont pris à plus pauvres » qu’eux avec, dans leur viseur, « l’argent sonnant et trébuchant de commerçants ».

Il leur est reproché d’avoir, entre 2010 et 2019, imposé aux commerçants du marché de leur verser « des pourboires à chaque marché » allant « jusqu’à doubler le prix » de leur emplacement. Outre ces pourboires, l’obtention d’une place a pu grimper « jusqu’à 20 000 euros ».

2,5 millions d’euros de préjudice selon le parquet

Les placiers sont également poursuivis pour abus de confiance, accusés d’avoir minimisé le nombre de commerçants sur le marché, afin de garder une partie des recettes pour eux.

« Pour un pseudo motif de paix sociale, des cadres et élus de la mairie étaient au courant et ont laissé faire », a également déploré la procureure, demandant un an d’emprisonnement avec sursis et l’inéligibilité pendant cinq ans pour l’ancien maire par intérim et adjoint à l’époque des faits, Sidi El Haimer, poursuivi pour subornation de témoin.

Deux à trois ans d’emprisonnement ont aussi été requis contre trois hommes poursuivis pour l’incendie de camions de commerçants. Tous vont devoir patienter jusqu’au 16 janvier pour être réglé sur leur sort.



Source link

En bref

Procès du marché du Val Fourré à Mantes-la-Jolie… Le jugement mis en délibéré au 16 janvier

Le jugement du procès du marché du Val Fourré de Mantes-la-Jolie (Yvelines) a été mis en délibéré le 16 janvier prochain. Des peines de prison ferme ont été requises, jeudi au tribunal de Versailles, contre sept des huit hommes jugés dans une affaire de racket d’ampleur sur l’un des plus importants marchés franciliens. De dix-huit …

Procès du marché du Val Fourré à Mantes-la-Jolie… Le jugement mis en délibéré au 16 janvier Lire la suite »

Abonnez vous

Recevez les dernières actualités dans votre boite mail.

You have been successfully Subscribed! Ops! Something went wrong, please try again.