Quatre ans de prison requis pour un restaurateur de films après un incendie mortel

Serge Bromberg, producteur du César 2010 du meilleur documentaire (L’Enfer d’Henri-Georges Clouzot), entreposait des bobines dans un immeuble de Vincennes. À l’été 2020, son stock de films a pris feu, faisant deux morts. Le parquet de Créteil a requis quatre ans de prison dont trois avec sursis et une amende de 150.000 euros.

En bref

Quatre ans de prison requis pour un restaurateur de films après un incendie mortel

Serge Bromberg, producteur du César 2010 du meilleur documentaire (L’Enfer d’Henri-Georges Clouzot), entreposait des bobines dans un immeuble de Vincennes. À l’été 2020, son stock de films a pris feu, faisant deux morts. Le parquet de Créteil a requis quatre ans de prison dont trois avec sursis et une amende de 150.000 euros.

Abonnez vous

Recevez les dernières actualités dans votre boite mail.

You have been successfully Subscribed! Ops! Something went wrong, please try again.